Friendfeed - Vidéo - 1,14min - 1920x1080p - Juin 2019

Friendfeed - Video - 1,14min - 1920x1080p - June 2019

Dans cette vidéo, Ludovic Coutinho force un happening social, il n'y invite ni audience, ni commissaire, ni critique d'art, ni directeur ou directrice de galerie. Tout est déjà là, il n'y a qu'à correspondre avec l'interface au monde. L'action, ayant eu lieu le 19 Juin 2019, à 9h00 environ (UTC+4), met en scène une parcelle du "feed" de l'artiste, soit en quelque sorte la vitrine personnelle de ses relations sociales numériques. Cette interface est jugée par l'artiste comme un espace intermédiaire entre le dehors et le dedans, entre environnement interne psychique et environnement externe et physique. Conçue comme une Effraction Massive Dans le Réel (E.M.D.R.), cette oeuvre tente de rendre compte de la fulgurance de nos émotions personnelles, de nos actions et de leurs conséquences tout en utilisant une interface, extension aux possibilités humaines. Court dans le temps, ce happening vient questionner l'applat d'une utilisation émotionnelle du contenu numérique à une action qui se voudrait humaine. Ce qui est certain pour l'artiste, c'est qu'Il y aura des émotions mais vous ne pourrez pas les voir...
In this video, Ludovic Coutinho forces a social happening, he does not invite an audience, a curator, an art critic or a gallery director. Everything is already there, all you have to do is correspond with the interface to the world. The action, which took place on June 19, 2019, at around 9:00 am (UTC+4), features a piece of the artist's "feed", which is in a way a personal showcase of his digital social relationships. This interface is judged by the artist as an  intermediate space between the outside and the inside, between the inner psychic environment and the external and physical environment. Conceived asa Massive Breaking and Entering In Reality (M. E. D. R. ), this work  attempts to capture the dazzling nature of our personal emotions, actions and their consequences while using an  interface, extension to human possibilities. Short in time, this happening questions the application of an emotional use of digital content to an action that would be human. What is certain for the artist is that there will be emotions but you will not be able to see them...

+ + +